Référencement local : comment ranker

Si votre entreprise a pignon sur rue, il peut être intéressant pour vous de remonter dans les recherches localisées. Dans ce petit guide, nous allons voir ce que vous pouvez mettre en place pour remonter facilement dans les SERP (plombier Paris, ouvre bien tes mirettes). Et vous allez voir, pour une fois, les liens sont un peu mis au placard (un peu, juste un peu).

Créer sa page Google My business

C’est le premier pas ! Si vous ne l’avez pas encore fait, foncez sur Google My Business pour créer la page de votre société. Parmi les points importants, et les optimisations intéressantes, il faudra surveiller ceci :

  • ajouter un numéro de téléphone sur lequel on peut vous contacter
  • envoyer autant de photos que possible
  • ajouter l’adresse de votre société, si possible la même que sur votre site Internet
  • soigner la photo de votre profil et votre photo de couverture
  • ajouter vos horaires d’ouverture
  • utiliser une description longue et précise de votre activité (unique, tant qu’à faire, et n’oubliez pas d’insérer quelques liens)
  • essayer d’obtenir des commentaires de vos clients (on va en reparler)

C’est une bonne base, indispensable pour remonter correctement sur Google. Tant que vous y êtes, si vous n’avez pas de profil Google+, créez le dans la foulée, et insérer un lien vers votre page Google+ sur votre site, en utilisant le marqueur rel=publisher

[box type= »note » align= »alignleft » class= » » width= » »]<a href= »https://plus.google.com/adresse-de-votre-page/ » rel= »publisher »>Ancre de lien,images etc </a>[/box]

Récupérer des commentaires de vos clients

Vous pouvez demander à vos clients d’ajouter des commentaires relatifs à votre société sur votre page Google My Business, histoire de booster un peu le trust de votre page. N’hésitez pas à proposer un code promo ou quelque chose d’équivalent pour inciter vos clients à laisser un avis (ça n’est pas du paid-link, donc on a le droit de le faire). Pensez à insérer un call-to-action sur votre site pour inciter vos clients à laisser un commentaire : et, si possible, mettez quelques photos ou même carrément une vidéo pour guider vos utilisateurs sur le process de commentaires.

Utiliser des données structurées

Le nom de votre société, son numéro de téléphone, son adresse, et pourquoi pas son numéro de siren, doivent être présent sur toutes les pages de votre site. Évidemment, on pensera tout de suite au footer pour ce type d’information. Mais on peut aller encore plus loin, en utilisant des données structurées, comme celles de schema.org

L’éditeur disponible sur la page suivante vous permettra de créer l’ensemble de données structurées que vous voulez voir dans votre pied de page, ça aidera les moteurs de recherche à comprendre de quoi il est question (nom de la société, adresse, ville, numéro de téléphone, code postal etc.). Le code ci-dessous peut être utilisé sur votre site en l’adaptant un tout petit peu.

<div itemscope itemtype="http://schema.org/LocalBusiness">
 <p itemprop="name">NOM DE VOTRE ENTREPRISE</p>
 <p itemprop="address" itemscope itemtype="http://schema.org/PostalAddress">
 <p itemprop="streetAddress">ADRESSE 1</p>
 <p itemprop="addressLocality">VILLE</p>,
 <p itemprop="addressRegion">REGION ou DEPARTEMENT</p>
 <p itemprop="postalCode">CODE POSTAL</p.
 <p itemprop="telephone"NUMERO DE TELEPHONE </p>
 <meta itemprop="latitude" content="LATITUDE" />
 <meta itemprop="longitude" content="LONGITUDE" />
 </div>

Attention, celui-ci est donné pour les entreprises locales, mais si vous avez un restaurant, un hôtel, ou un autre business bien spécifique, vous trouverez sur l’éditeur de données structurées des catégories qui généreront un code sensiblement différent (et plus intéressant pour vous).

L’optimisation on-page

Cette partie est à utiliser avec précaution. En effet, si vous créez une tonne de pages du type « plombier paris », « plombier Rouen » etc, et que votre wording n’est pas au top (ou que votre contenu manque d’unicité), c’est la pénalité assurée. Panda, Payday-loan et autres algos guettent ce type de pratiques, donc attention de ne pas abuser. Quoiqu’il en soit, si vous faites une page unique, pour votre référencement local, vous pourrez utiliser ces petites astuces :

  • ajouter la zone ciblée et un mot-clé sur la balise titre de votre page
  • ajouter la zone ciblée et un mot-clé sur la balise H1 de votre page cible
  • ajouter la zone ciblée et un mot-clé dans l’URL
  • idem pour le contenu
  • idem pour les title des images, les balises alt etc…

Et n’oubliez pas que nous sommes en plein « ère sémantique », donc pas de bourrinage sur un mot-clé unique, sinon c’est la sur-optimisation assurée : je vous renvoie sur la formation de Laurent Bourrelly concernant le cocon sémantique et l’utilisation de co-ocurrences de mots-clés pour construire un corpus de textes cohérents en fonction de votre secteur d’activité. Vous pouvez par exemple utiliser votre mot-clé principal sur la balise title, des synonymes sur le H1, des expressions clés similaires sur les titres de niveau 2 etc.

Vous pouvez également insérer une Google Maps sur votre page, avec un marqueur sur l’adresse de votre entreprise.

Les liens pour renforcer votre référencement local

Comme je le dis souvent, pas de référencement sans liens ! Ici, ces derniers doivent être cohérents : si vous avez moyen d’obtenir un Backlink sur un site « local » (site de la mairie, collectivités territoriales, associations de quartiers etc.), c’est jackpot (vérifiez quand même le trust de la page, son PR etc) ! Les annuaires locaux peuvent être également très intéressants, avec ou sans Backlink, puisque Google est aujourd’hui capable de prendre en compte les citations (nom de votre société, adresse, numéro de téléphone etc.).

Des liens pour ranker
Si vous ne savez pas où chercher, utiliser un outil comme SEO-profiler pour regarder les liens de vos concurrents (pensez à jeter un coup d’œil à cet article où on traite justement de la recherche de Backlink). Si vos concurrents ont réussi à obtenir un lien sur un site d’autorité locale, vous devriez y arriver aussi, avec un peu d’imagination. Si vous n’avez pas d’outils comme SEO-profiler, vous pouvez utiliser Google alertes pour rechercher les mentions de vos concurrents sur le Web.

Et, d’une façon encore plus simple, vous pouvez faire une recherche sur les annuaires locaux disponibles, et contacter leurs services de relations publiques pour demander à être listé. Ça ne coûte pas cher, et c’est assez rapide. Si vous avez Scrapebox, le travail sera largement simplifié (si vous avez des soucis pour utiliser Scrapebox, pensez à ce petit guide).

Le taux de clics dans les SERP

Il faut aussi veiller à travailler son CTR, surtout pour les mobiles. Donc, forcément, il faut être bien positionné dans les recherches des terminaux mobiles, donc avoir soit un site en responsive design, soit une version mobile de vos pages. Je vous renvoie à cet article, où j’explique justement pourquoi vous avez tout intérêt à passer sur du responsive design, surtout depuis « Mobilegeddon ».

Pour booster votre taux de clic dans les résultats recherche sur les mobiles, il faut :

  • Avoir des marqueurs structurés, comme schéma.org sur vos coordonnées
  • avoir un titre le plus lisible possible, court et « catchy »
  • travailler sa meta-description pour inciter au clic
  • nouveau : vous pouvez désormais insérer des Emojis dans les title de page (article en cours de rédaction à ce sujet…)

Un taux de clics élevés, c’est un signe de qualité pour Google : plus votre CTR est élevé, plus vous remontez dans les SERP. Plus vous remontez dans les SERP, plus vous avez de chances d’être cliqué. Bref, plus votre CTR élevé, plus il sera enclin à progresser d’avantage. Oui, je sais, c’est très WTF comme principe, mais bon… c’est made in Google !

 

A propos de l'auteur
Charles Annoni

Charles Annoni est chef de projet web depuis 2008. Formateur en référencement naturel, E-commerce et Webmarketing (Groupe FIM, AIFCC, IAE de Caen), il est également Webmaster Freelance et accompagne les entreprises dans leur développement sur le web.

1 réflexion au sujet de “Référencement local : comment ranker”

  1. Je suis certain que d’autres gérants de blog Web auraient tout intérêt à prendre ce blog pour modèle, attendu que son style effroyablement clair et le contenu est vraiment génial, sympathique et fastueux. vous êtes un expert dans votre rubrique !

Les commentaires sont fermés.