Optimiser ses temps de chargement

Vous avez déjà un site, mais celui-ci a des problèmes de lenteur ? Vous perdez du trafic car vos visiteurs attendent après le chargement des pages ? Heureusement, il existe des solutions…

Pourquoi c’est important ?

Avoir un site qui charge rapidement, c’est plus qu’important : c’est capital. Toutes les études récentes en la matière montrent qu’un site rapide a plus de chance de réussir.
Vitesse chargement site web

Pour l’utilisateur

Par défaut, l’internaute est pressé. Il veut son info tout de suite, n’a pas le temps de chercher, et quittera tout site qui fait de la rétention d’information ou met trop de temps à le servir.

C’est aussi simple que cela, et cette logique est largement corroborée avec la transformation progressive des moteurs de recherche en moteur de réponse.

L’internaute fonctionnant sur une logique de consommation, attendre n’est pas acceptable, et la sanction, c’est l’abandon du surf (pour aller ailleurs…). Pour l’éditeur du site, cela a forcément une incidence : pour Amazon, par exemple, une seconde de temps de chargement en plus représente une perte financière de 1.6 milliards de dollars par an !

Le phénomène d’abandon de page est en outre perçu par les moteurs de recherche comme un signal de mauvaise qualité, et cela joue sur les positions dans les moteurs de recherche. A terme, celui nuit encore plus au trafic sur le site…

Pour les robots de Google

Les robots de Google, lorsqu’ils parcourent un site pour en découvrir le contenu, sont eux aussi pressés : c’est ce qu’on appelle le crédit de crawl. Ils ont quelques minutes pour parcourir le site, avant de partir.

Il est donc important de pouvoir leur servir un maximum de pages, durant ce laps de temps. Car plus ils verront de page, meilleures seront vos positions dans les moteurs de recherche.

Là aussi, les temps de chargement sont donc très importants.
crawler-bot


Comment ça se passe ?

Pour optimiser vos temps de chargement, nous procédons en plusieurs étapes garantissant l’efficacité de l’intervention…

Un audit des temps de chargement

Nous procédons dans un premier temps à un audit approfondi des temps de chargement. Le but, ici, est de trouver les « goulots d’étranglement », c’est-à-dire les étapes les plus lentes dans le processus de création et d’envoi de la page du serveur vers le navigateur.

C’est un peu comme aller chez le docteur : on ne préconise pas de traitement sans avoir ausculté le patient…
audit-temps-chargement

Le TTFB

C’est un des premiers facteurs examinés : le temps que mets le serveur à envoyer le tout premier bit de données utiles. En général, le TTFB correspond au temps de compilation de la page. Il est déterminant, car les robots des moteurs de recherche demandent toujours la page web en premier lieu, avant d’examiner, plus tard, les fichiers qui la compose.

Ce facteur a donc un impact puissant sur vos positions dans les moteurs de recherche.

Le chargement du DOM

Une page web est composée de plusieurs fichiers : CSS, JS, images, vidéos, polices de caractères. Mais comment ces éléments chargent-ils dans le document ? L’ordre, la provenance et les conditions de chargement influent sur le chargement global de toute la page…

Requêtes Http

Autre facteur important : combien de fichiers sont nécessaires pour créer la page web ? Serait-il possible de créer la même page, avec moins de fichiers ? Le nombre de « requêtes Http », càd le nombre d’appels effectués auprès du serveur, joue aussi sur le temps d’affichage et de rendu de la page…

Gestion des DNS

Pour pouvoir télécharger un fichier, le navigateur web doit d’abord demander à un ordinateur, appelé DNS, où se situe le fichier en question (sur quelle adresse IP). C’est ce qu’on appelle la résolution DNS.

Et cette résolution peut, dans certains cas, prendre du temps. Du coup, il est possible de l’optimiser.

Un rapport

Une fois que nous avons pu auditer tous ces facteurs, nous vous remettons un rapport qui explique où sont les zones les plus lentes sur le chargement de vos pages.


Comment améliorer ses temps de chargement ?

Une fois le diagnostic réalisé, il va falloir améliorer les différents facteurs responsables des temps de chargement. Pour cela, nous avons plusieurs options…

Changement de machine

C’est la mesure la plus radicale, mais c’est aussi la plus efficace : le changement de machine. C’est particulièrement vrai si votre solution d’hébergement était un serveur mutualisé. Le fait de passer sur une machine dédiée donnera beaucoup plus de puissance aux processus PHP pour compiler les pages, réduisant de fait le ttfb et le temps de chargement global.

PHP7

Les versions 5 de PHP sont beaucoup plus lentes que les versions modernes de PHP 7. Faire un upgrade vers PHP 7, c’est la garantie d’avoir des temps de compilation beaucoup plus court. Pour tous les CMS (PrestaShop, WordPress etc.), les gains sont énormes.
php7

Maria DB

De la même façon, Maria DB offre des performances beaucoup plus importantes que MySQL. L’upgrade vers ce système de gestion de bases de données est plus que recommandé quand c’est possible.

Nginx

Nginx est un serveur de pages, au même titre qu’Apache2. Seulement, Nginx est beaucoup plus performant qu’Apache dans de très nombreux cas, et le passage vers ce nouveau serveur de pages fera gagner beaucoup de temps pour le chargement de votre site.

HTTP2

Http 2 et la seconde version du protocole Http. Beaucoup plus rapide et performant, http 2 est un levier très efficace pour raccourcir vos temps de chargement, surtout si vous avez un grand nombre de requêtes Http.

Amélioration du CMS

On peut également travailler sur le système de gestion de contenu que vous utilisez. En effet, celui-ci joue un rôle très important dans les temps de chargement.

Travail sur les modules

Si votre CMS est encombrée de modules inutiles, il sera beaucoup plus lent. En retirant les modules inutiles, ou bien en travaillant sur leur configuration, on peut grandement améliorer les temps de réponse du serveur et la compilation des pages.

Travail sur le thème

Le thème que vous utilisez peut aussi affecter vos temps de chargement. Si vous utilisez un thème dit Premium, il y a fort à parier que celui-ci est « bloated », c’est-à-dire rempli de fonctionnalités inutilisées. En faisant un peu de ménage, nous allons gagner encore un peu de temps.

Amélioration des contenus

Les contenus de la page vont eux aussi affecter les temps de chargement. Les résultats obtenus lors de l’audit permettront de déterminer des axes d’amélioration.
travail-contenu-site

Travail sur le poids des images

Les images sont en général les grandes coupables pour la gestion des temps de chargement. Quand elles ne sont pas optimisées, elles peuvent prendre beaucoup de place. Nos scripts et outils permettront de réduire leur taille, leur poids, et de réduire leur impact sur le chargement du DOM.

Compression des fichiers

Il est également possible de compresser certains fichiers quand on les envoie navigateur. La compression gzip permet de réaliser de belles économies de bande passante, et donc de transférer les fichiers plus rapidement.

Concaténation

La concaténation est une opération consistant à regrouper les fichiers CSS et JavaScript, pour réduire le nombre d’appels Http. Cela peut également être l’occasion de minifier les fichiers c’est-à-dire de les compresser encore plus. Il faut cependant s’assurer que cela ne nuit pas aux fonctionnalités du site.

Travail sur la mise en page navigateur

Afin d’améliorer l’expérience utilisateur, on peut envoyer des directives au navigateur pour le dire de ne pas recharger un élément s’il est déjà en cache. La gestion du cache navigateur permet donc d’améliorer les temps de chargement si l’utilisateur voit plusieurs pages sur le site.

DNS Prefetch

Enfin, le DNS prefetch permet de contacter les DNS à l’avance au cas où ces derniers seraient sollicités pour afficher une page.


Besoin de plus d’infos ?

Vous avez des questions ? Un besoin ? Vous souhaitez nous envoyer un message ou demander un rappel pour en savoir plus sur ce que nous vous proposons ? C’est ici !

Envoyer un messagePar téléphone